Aménagement du mail des saules : intervention des élus écologistes au conseil municipal de Guyancourt.

CONSEIL MUNICIPAL DU 14 OCTOBRE 2016

DÉCLARATION DES ÉLU.E.S ÉCOLOGISTES


MAIL DES SAULES : IL FAUT REVOIR LE PROJET SANS PISTE CYCLABLE

 Cher.e.s collègues, nous souhaiterions revenir sur le mail des Saules …

Au-delà de l’abattage des arbres malades que nous regrettons, au-delà des impacts environnementaux des travaux que nous suivrons avec beaucoup d’attention (arrachage, élimination des racines), il s’agit d’attirer votre attention sur une révision du projet nécessaire.

En effet, il est des demandes des habitants ou d’associations qu’il sera toujours possible de traiter dans le cadre du chantier : je pense aux jardins partagés ou aux bacs incroyables comestibles, donc ce soir je voudrais souligner un point noir qui doit être revu : le choix d’une voie centrale partagée par les promeneurs, les enfants, les poussettes et les cyclistes.

Pourquoi devons-nous revoir cet aspect du projet, pour principalement trois raisons :

– la concertation

– le conflit d’usage et l’impact sur la circulation cycliste

– la cohérence de nos engagements

  1. Concertation :

 Les projets de l’envergure de la rénovation du mail des saules sont à construire en concertation. En concertation avec les habitants mais aussi tous les usagers : personnes à mobilité réduite, employés des nombreuses entreprises du quartier, cyclistes …

Il y a plusieurs mois en conseil municipal lorsque nous avons délibéré sur l’appel à projet , nous avions proposé d’ajouter au jury, au titre des personnalités qualifiées, un ou une représentante de l’association Mieux Se déplacer à Bicyclette (association qui milite depuis plus de 38 ans pour l’amélioration des conditions de circulation à bicyclette au quotidien en Île-de-France). C’est d’ailleurs avec sa branche locale VéloSQY que nous avions fait un tour à vélo sur la commune pour identifier les points à travailler sur Guyancourt. Ballade agréable certes mais pour l’instant restée sans réponse …

Je suis passé à la maison de quartier Renoir tout à l’heure. En quelques jours, il y a déjà 13 pages de contributions : les habitants, les usagers font des remarques mais aussi des propositions, il y a plein d’idées : il y a aussi des dessins, de schémas … Sur ces registres, je n’ai pas compté exactement, mais près de la moitié de remarques sont sur le problème de sécurité lié au partage d’une voie centrale unique.

Dommage de ne pas les avoir recueillis et transmis aux cabinets d’étude en amont des projets, nous n’en serions pas arrivés là …

  1. Conflit d’usage et impact sur la circulation cycliste :

 Les aménagements mixant les usages sont sympathiques pour les ballades du dimanche. Mais le mail des saules sera à la fois un parc paysager au milieu des résidences et un axe de circulation que  tout le monde s’accorde à qualifier de structurant. Les nombreux piétons, cyclistes, promeneurs, scolaires, devront se partager l’espace piéton avec les inévitables conflits. C’est le cas sur les 6 mètres de large de la Roseraie Anne-Marie Doux vers la gare aux heures de pointe.

Un vélo roule très facilement à 20 km/h, c’est la vitesse à laquelle je roule le long de l’église allumant systématiquement le panneau « ralentir ». Je ne suis pas un grand sportif et je le fais sans effort … même si je vous l’accorde c’est un jeu !

Un vélo ne peut pas rouler à 20 km/h sans danger au milieu des enfants qui traversent sans regarder, c’est ce qui a été dit lors de la réunion publique par un papa inquiet de devoir surveiller en permanence son fils.

Les cyclistes craignent de renverser les piétons et devront rouler au pas. Les ralentissements ou les obstacles rendent les voies impraticables. Je reviendrais rapidement sur la sente de Villehardouin : une centaine de mètres de pistes cyclable rénovées cet été mais les barrières bloquant l’accès à l’entrée comme à la sortie jouent exactement le même rôle les chicanes de la rue Ambroise Croizat pour les voitures : cela n’empêche pas de passer mais finalement on passe ailleurs … Quel gâchis pour la partie cyclable rénovée !

Ne faisons pas la même chose pour le mail des Saules ou annonçons clairement que ce n’est plus une piste cyclable … sur cet axe structurant !

  1. Nos engagements pour le climat :

 Que ce soit dans notre programme municipal, dans la charte DD de la ville, dans notre vote unanime à l’agglomération pour lancer un nouveau Plan Climat Energie Air territorial il y a moins d’un mois, la qualité de l’air que nous respirons, la lutte contre le dérèglement climatique sont affichées comme des priorités, systématiquement la solution proposée est de favoriser les circulations douces !

Dans la phase qui est devant nous, après lecture des contributions sur les « cahiers de doléances » il sera encore temps de changer le projet. mais attention, il ne s’agit pas de laisser les techniciens des bureaux d’étude répondre point à point mais bien de montrer une volonté politique de faire.

Pour le problème technique d’aménagement, les cyclistes de VéloSQY appuyés des experts si besoin seront prêts à passer des heures à étudier les possibilités. Alors que Guyancourt fait partie du club des villes et territoires cyclables, il serait impensable qu’au lieu d’ajouter des pistes cyclables nous en supprimions 500 mètres !

Pour les 3 raisons évoquées : respecter la concertation, le conflit potentiels entre cyclistes et piétons et par rapport à nos engagements pour l’environnement, nous comptons sur vous …

Remonter