Compteur Linky : Stop aux méthodes de voyou !

Légal depuis le 17 août 2015, du fait de la loi no 2015-992 relative à la transition énergétique pour la croissance verte. C’est depuis 2017 que les compteurs fleurissent dans les villes de Saint-Quentin en Yvelines. Aucune loi n’oblige qui que ce soit à faire installé un compteur Linky !

Alors que les compteurs électrique classique sont loin d’être obsolète et répondent efficacement au besoin de chacun(e), Enedis ne cesse de vouloir imposer son compteur électrique intelligent à tous les foyers. Et ce sous un argument phare trompeur : connaître sa consommation précise toutes les demi-heures !

Tromperie car :

  • On ne peut accéder aux informations du Linky directement sur le compteur, il faut faire une demande préalable. Seul la consommation à l’instant même peut être consulté immédiatement
  • Les techniciens d’Enedis, eux, peuvent consulter à tout instant la consommation de chaque foyer et connaitre notre activité électrique à notre insu

Les dangers :

  • Les données du Linky peuvent être exploité par Enedis pour diffuser de la publicité personnalisé
  • Pour le même usage qu’au point précédent, les données peuvent être vendu à d’autres entreprises
  • Linky est un ordinateur ! Son système peut donc être piraté. Les serveurs d’Enedis ne sont pas inattaquable.

Les méthodes d’installation intolérables :

  • Une lettre d’information, qui ne demande donc pas d’autorisation, est d’abord envoyé
  • Un technicien débarque et tante de forcer l’installation à coup d’argument ignorant les refus des habitant(e)s
  • Le technicien n’a aucune hésitation à installé le Linky à la place de l’ancien compteur lorsque ce dernier se trouve à l’extérieur de la propriété, et ce en l’absence ou non des propriétaires ou locataires qu’importe son avis

C’est pourquoi un collectif citoyen opposé au Linky a été crée à l’initiative de Christian Rozé, un de nos coopérateurs : Calsqy

Remonter