L’arbre qui cache la forêt par Agnès Tanguy et Jean-Luc Manceau

Non content d’avoir les pleins pouvoirs sur le contenu de l’ignymontain et de SQY mag, le président de l’agglomération a tenu à expliquer dans une lettre déposée dans toutes les boites aux lettres au début de l’été toute l’attention qu’il entend porter à la culture.

Pourquoi une telle offensive médiatique ?
Sans doute pour mieux occulter ce qui pourrait sauter aux yeux des habitants les plus perspicaces.
Occulter que dans les précédents mandats, les maires, qu’ils soient de droite ou de gauche, se sont accordés pour investir dans des équipements communaux qui seront désormais en grande difficulté faute de subvention communautaire. Faut-il rappeler au passage que M. Laugier était déjà dans le précédent mandat membre du conseil des maires, instance décisionnelle de la CASQY ?
Occulter le fait que la culture n’est pas la seule concernée par les coupes sombres budgétaires. Les associations sportives et sociales sont aussi durement touchées.
Occulter les véritables choix politiques : priorité pour le sport de haut niveau au détriment du sport pratiqué quotidiennement pas les enfants et les jeunes. Après avoir versé 400 000 € pour que le championnat du monde de cyclisme sur piste se déroule à SQY … combien pour la Ryder Cup ?
Attractivité nous répondra l’ancien journaliste sportif. Paillettes et prestige, certes ! … Mais combien d’emplois créés, quel bien-être généré au quotidien pour les citoyens, en particulier ceux aux revenus les plus modestes qui resteront encore longtemps à l’écart de l’offre culturelle ignymontaine faute de tarifs adaptés à leur situation.
Les Ignymontains ont aussi appris au cœur de l’été que l’accès à l’île des loisirs resterait toujours gratuit pour les Saint-Quentinois … à condition de payer à partir de la 4ème entrée dans l’année. Tout le monde aura apprécié le joli tour de passe-passe !

Pour nous la politique, c’est autre chose
Aux antipodes de cette communication politicienne, les 6 et 7 juin derniers, le festival des alternatives, Alternatiba, accueillait à la Verrière plus de 5 000 participants pour co-construire le monde de demain. Financement participatif citoyen et aide en prêt de matériel des communes de SQY (sauf Montigny) ont permis une totale réussite. Que celles et ceux qui ont raté cette édition se rassurent, il y aura une suite à SQY et des dates à marquer dans l’agenda : Jouars-Pontchartrain 12/09, Rambouillet 20/09,  Paris 26 et 27/09, Fontenay-le-Fleury 17 et 18/10 !

Agnès Tanguy et Jean-Luc Manceau

Pour la tribune « Montigny à venir » de l’Ignymontain.

Remonter